Menu
Panier 0

Non pas faire, mais plutôt être!

Publié par Editions Exit le

Voici ce que nous vous proposons cette semaine: Une réflexion sur notre essence en tant qu'être humain, avec une âme à nourrir et une intelligence pour apprendre comment vivre. 

Les deux textes ci-dessous sont tirés des entrevues que Guy Corneau et Benoit Lacroix ont données dans le cadre du documentaire «L'heureux naufrage» d'Ovizion. Nous avons créé le livre «Épaves du coeur, l'ère du vide d'une société post-chrétienne» avec ces trésors de pensées que nous ont légués entre autres ces deux hommes qui nous ont quitté récemment.

La piste de réflexion que nous vous proposons est celle-ci: Et si pour accéder au bonheur, il suffisait d'être, et non de faire?

«Tu es dans un milieu où c'est très compétitif. Une vite qui va vite, où il faut être performant. Avoir des personnalités performantes. Ce que tu présentes au monde, il faut que ça soit performant. Il faut que tu aies une belle image. Mère performante. Père performant. Performant dans ton métier. Performant partout. Performant si tu as le cancer. Performant partout. Ça n'a aucun sens. Une vie de compétition, de comparaison. Tu te mesures sans cesse, tu t'évalues sans cesse. Pas si sain que ça pour les être humains.» -Guy Corneau, auteur et psychologue

«La richesse est arrivée avec l'abondance. Parce qu'on était pauvres, on a commencé à identifier le bonheur avec la richesse: le quotidien, l'actualité, la voiture, ce qui parait, ce qui est extérieur. Ce n'était plus la simplicité. La richesse nous a obligés à courir après le bonheur à l'extérieur de soi au lieu de la garder à l'intérieur comme nos ancêtres aimaient l'avoir.» - Benoit Lacroix, prêtre et historien

Bonne réflexion!

 -Marie-Josée Senécal 

Éditions EXIT, Gatineau (Québec) Canada
Copyright © 2017, tous droits réservés.


Partager ce message



← Message plus ancien Message plus récent →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.