L’ancre de l’âme

Par : Gabrielle Sevigny

Venir au monde si fragile
N’ayant comme repère
Que parents pour vigile
Barque dans l’immensité de la mer

Ramer dur pour avancer
Se battre contre vents et dangers
N’être que plancton dans l’océan
Parfois si impuissant

Qu’est-ce qui empêchera
Que vous sombriez
Qui ferme vous tiendra
Quelle ancre allez-vous utiliser?

Une ancre friable de bois?
Faite de la fragilité de sentiment
Sans solidité ni fondement
Variable au gré des émois

Ou une ancre de fer?
Forgée dans le feu de la vérité
Que les épreuves ne peuvent dégrader
D’une fidélité que rien n’altère

Elle sera l’espérance
Pour affronter les circonstances
Elle alimentera votre résistance
Choisissez bien l’objet de votre confiance

« Cette espérance, nous la possédons comme une ancre de l’âme, sûre et solide; »
L’auteur inconnu du livre d’Hébreux

Possédez-vous cette assurance ?

Gabrielle Sevigny

Autres réflexions

Reflexion ouverte

Vous pouvez participer.

L´équipe éditoriale se permet d´accepter ou de refuser les soumissions selon les critères suivants, mais non limités à:

Important: Vous serez avisé de la date de sa publication si votre texte est choisi.

Vous serez cité comme auteur et vous assumerez la responsabilité qui vient avec les paroles dites sur la place publique.