Publié le

Effluves du printemps

Les lilas du printemps laissent leur odeur derrière eux quand le vent souffle. 

Mes pensées s’envolent avec l’odorat du souvenir des champs de lavande fraîche.

À la vue d’une tulipe, je me souviens de la senteur qu’elle dégageait lorsqu’on la coupait fraîche du jardin. 

Et que dire du muguet! Dès le coucher du soleil, il commence à dégager légèrement son arôme subtil et délicat, mais assez puissant pour qu’on reconnaisse sa présence distincte de toute autre fleur. 

Quelle odeur dégageons-nous?

«Nous sommes, en effet, pour Dieu la bonne odeur de Christ» 2 Corinthiens 2.15

-Extrait tiré du recueil L’amitié dans tous ses sens d’Ann L. Beaulieu

Éditions EXIT, Gatineau (Québec) Canada
Copyright © 2017, tous droits réservés.